Rentabiliser la transformation digitale

Rentabiliser la transformation digitale

Rentabiliser la transformation digitale - Cap décideur

Source Xerfi

Encore une excellente vidéo sur la chaîne Xerfi : on la croirait enregistrée pour la Profession Comptable ! 😉

Julien BORDERIE vient nous expliquer qu’avant de rentabiliser la transformation digitale, encore faut-il d’abord la comprendre.

Il indique que la valeur d’usage est devenue plus importante que la détention dans une économie mondialisée reposant sur « l’expérience client ».

Ce faisant il cite l’exemple emblématique d’UBER…

Rentabiliser la transformation digitale_2 - Cap décideur

Source Xerfi

→ C’est un virage pour répondre aux attentes de ses clients qui nécessite de repenser toute la chaîne de valeur de l’entreprise !

Pour autant, il y a un « péché » qui empêche la réussite de cette mutation rentable :

c’est l’adoption du digital sans véritable feuille de route stratégique…

Rentabiliser la transformation digitale_3 - Cap décideur

Source Xerfi

Ce qui revient à transformer les vitrines de la boutique alors que dans l’arrière boutique, rien n’a changé.

Quel est le résultat de la transformation digitale sans stratégie novatrice ?

  • les dépenses sont considérables
  • les effets sur les ventes directes ou indirectes sont faibles
  • peu d’effets bénéfiques de cette « course à l’armement » (nous employons cette expression en permanence dans nos articles…).

De plus, le risque est important d’une perte de confiance des collaborateurs et de leur départ…

Comment rendre cette transformation digitale rentable ?

1/ Une réflexion sur les objectifs stratégiques est indispensable car elle donne un sens à cette transformation : c’est la vision et le projet qui en découle qui donnent un sens à la technologie, pas l’inverse !

2/ Or se focaliser sur la technologie empêche de réfléchir à la meilleure manière de se transformer.

Rentabiliser73 conditions pour repenser les organisations

1/ Il faut aligner l’organisation sur la nouvelle chaîne de valeur transformée ;

2/ Il faut créer des conditions RH propices à cette transformation : l’expérience client suit l’expérience collaborateur, il faut s’assurer de la symétrie des usages et des équipements ;

3/ Il faut changer la manière de travailler des collaborateurs (et de les juger des managers !) : ce n’est plus la simple performance par rapport des objectif quantitatifs qui doit être valorisée, les collaborateurs doivent participer à la transformation d’un produit, d’un processus ou d’une procédure.

Le facteur humain est le « facteur lent » du changement… mais il prévaut dans la transformation digitale !

Alors,rentabiliser la transformation digitale passe par la création de valeur autour d’une expérience client parfaitement appréhendée (lire « Stratégie Océan Bleu » et l’Effet Momentum » deux ouvrages majeurs), gérée, pilotée et fidélisée pendant tout son parcours.

Le congrès de Paris a-t-il montré des signes forts dans ce sens ?

La technologie a encore accaparé lourdement l’attention de la plupart des professionnels comptables : cloud, dématérialisation en tous genres, etc… Ce n’est pas le sens de l’histoire et de la réussite de la transformation digitale indiqué par M. BORDERIE.

Les mêmes erreurs – qui ont conduit par exemple des outils comme ScanFact (de la société Xperts son créateur) a mettre des années avant de trouver leur efficacité productive dans les cabinets – sont en train d’être répétées inlassablement.

L’explosion des modalités de collaboration client-cabinet va exiger plus que jamais des processus et des procédures de travail maîtrisés, et une meilleure appréhension des prix de revient et prix de vente : cela n’est souvent pas fait…

Par ailleurs, lorsqu’on voit depuis plusieurs années la part régulièrement décroissante de la masse salariale des cabinets rapportée au CA, on peut se poser des questions sur la capacité des cabinets à attirer et fidéliser leurs personnels.

Et à développer du conseil…

Voir l’interview complète de Julien BORDERIE sur Xerfi

Comment éviter une période fiscale 2016 calamiteuse : cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *