Evitez le tassement de vos honoraires récurrents !

Perte

Honoraires en baisse ?

Evitez le tassement de vos honoraires récurrents par des méthodes éprouvées depuis 1999 !

En lisant cet article, vous venez faire le premier pas vers l’optimisation de votre future facturation… et probablement celle de votre trésorerie pour une meilleure pérennité de votre entreprise.

Nous vous expliquerons au fil des chapitres – et vous comprendrez pourquoi – cette méthode fonctionne et donne les mêmes résultats positifs dans tous les cabinets qui la mettent sérieusement en place.

Juste trois indices :

  • il n’est pas question d’augmenter directement les honoraires récurrents pour réaliser notre objectif (quoique…)
  • le gain repose principalement sur vos collaborateurs (presque) sans qu’ils s’en rendent compte, pas sur vous
  • la recette de la réussite est basée sur une mécanisation et une automatisation quasi-totale de votre facturation.

Et un quatrième pour la route : nous utilisons le facteur humain à notre avantage quand il nous favorise (côté clients), nous le supprimons quand il risque de nous faire perdre (côté cabinet).

Pourquoi ce n’est pas déjà fait ?

Par les temps qui courent, il n’est pas négligeable de gagner 10, 15 voire 20 % (ou plus) de chiffre d’affaires supplémentaire chaque année en facturant tout simplement mieux ce que vous vendez et produisez déjà !

Il peut sembler étonnant au premier abord que ceci ne soit pas fait spontanément par tout chef d’entreprise un tantinet sérieux.

Même dans les secteurs de services très orientés gestion, moins de 90 % des entreprises ont fait à fond ce travail sur elles-mêmes.

Beaucoup nous disent : « C’est intéressant tout cela, mais nous sommes une petite entreprise… Nous n’avons pas besoin d’un logiciel sophistiqué… de méthodes complexes… ».

La taille de votre entreprise n’est pas le problème, c’est plutôt votre mental à vous, dirigeant ! Si vous raisonnez avec trop de modestie, vous risquez de végéter avec des résultats très moyens et de rester toujours en zone de survie.

Parce que la plupart des entreprises vivent ces situations :
• nombreuses renégociations,
• défaillances croissantes de clients,
• concentration ou remontée de clients dans des filiales internationales,
• augmentation des impayés,
• allongement des délais de paiement (malgré la Loi LME),
• raréfaction des nouveaux clients.

Pourquoi facturer plus ?
Accédez à ce lien pour lire la suite : http://facturez-plus.com/methode-facturation/module-1/
Saisissez le mot de passe « escrime » pour déprotéger ce chapitre que nous vous offrons gratuitement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *