Booster la croissance d’un petit cabinet – 1

15 ElisabethBooster la croissance d’un petit cabinet – 1

Elisabeth SOIZE, expert comptable aux Alluets Le Roi témoigne dans cette série d’articles de sa stratégie de croissance.

1/ Avant de connaître RC&A Consulting

Je suis expert-comptable et dirige un cabinet constitué d’un expert-comptable et d’une apprentie et la qualité de mes travaux ainsi que l’optimisation de la performance du cabinet sont très importants pour moi.

Le chantier de la production comptable accompagné d’une organisation optimale entre le cabinet et ses clients a été mis en place. Nous sommes équipés de la production SAGE Coala et de Numéricompta.

Ma croissance a été correcte tout en restant modeste pendant plusieurs années, et je pressentais bien que pour développer plus rapidement mon cabinet et fallait s’intéresser aux leviers de la performance du cabinet :

  • la gestion interne
  • l’organisation
  • la stratégie.

Avant de connaître la société RC&A Consulting et Stéphane REGNIER, la gestion interne du cabinet était désorganisée, ce qui entrainait des prestations réalisées mais non facturées. Plusieurs consultants m’avaient proposé des interventions mais le résultat n’était pas satisfaisant.

J’ai reçu une offre promotionnelle de RCA Consulting pour une formation en ligne pour la méthode d’optimisation de la facturation avec une accroche permettant d’augmenter son chiffre d’affaires de 10% en facturant tous les travaux réalisés au sein du cabinet.

Cette formation m’a permis de réaliser et de prendre conscience que l’optimisation de la facturation était un chantier important mais surtout indispensable à la bonne santé financière du cabinet mais que je n’avais ni le courage, ni la compétence pour le mener à bien toute seule.

Cette formation m’a permis de réaliser qu’une bonne gestion interne doit avoir :

  • Une bonne codification permettant d’avoir des codes au temps et à l’acte ;
  • Cette codification doit être implantée dans les missions clients (définir leur contenu client par client) puis dans les codes facturation ;
  • Le but est de facturer en automatique les plans de facturation mais aussi les prestations exceptionnelles ;
  • Avoir des outils de mesure et de pilotage ;
  • Adapter la méthode au logiciel de gestion.

A la fin de la formation, un audit du cabinet a été réalisé par Stéphane REGNIER : il a mis en évidence les dysfonctionnements

Cet audit m’a permis de réaliser que si je souhaitais que l’optimisation de la facturation soit réalisée de façon optimale, je devais me faire aider et accompagner car je ne me sentais pas capable de le faire seule.

Stéphane REGNIER m’a proposé un accompagnement adapté à la taille d’un micro cabinet souhaitant une gestion interne saine.

Il a été convenu de mettre en place la méthode dans mon outil de gestion interne à savoir génération expert.

2/ L’audit de la gestion interne de RC&A Consulting

Suite à l’audit ayant révélé les forces et faiblesse de la gestion interne de mon cabinet permettant de tout facturer, une mission d’optimisation a été mise en place.

Cette mission s’est déroulée en deux phases :

  • Refonte de la codification du cabinet

Toutes les codifications permettant la saisie des temps ont été revues suivant le schéma suivant :

  • Priorité au prix de vente de la prestation plutôt que des prix de vente collaborateur
  • Distinguer les taches vendues au temps passé et celle ayant un prix de vente à la tâche.

Un point téléphonique a été fait avec Stéphane REGNIER à l’issue de cette phase afin de valider les tarifs et mode de calcul de toutes les prestations du cabinet. Cette phase a été très constructive car elle a permis de valider la politique de prix pratiquée par le cabinet avec l’œil avisé d’un professionnel.

Cette phase a eu pour effet de revoir la politique de prix pratiquée par le cabinet et d’augmenter les tarifs d’une bonne partie des prestations et de créer des taches facturées à l’acte qui auparavant n’étaient pas valorisées, comme par exemple les attestations et certaines prestations en social ainsi que la mise en place de frais de gestion et de télétransmission.

  • Intégration de cette codification dans la gestion interne du cabinet

Un consultant est venu sur site afin de m’aider à implémenter la méthode dans mon outil de gestion interne.

Nous avons commencé par modifier toutes les taches au temps passé. Ensuite, nous avons créé des taches exceptionnelles à l’acte dont la codification commence par « 0 » afin de ne pas les confondre avec les codifications normales.

Des modèles de plan de mission ont ensuite été créés puis intégrer dans toutes les missions des clients.

A l’issue de cette étape, le cabinet était opérationnel afin de faire la facturation du cabinet sans oublier de prestations à facturer.

Auparavant, nous passions une demi-journée pour faire la facturation. Avec la mise en place de cette méthode d’automatisation de la facturation, le temps nécessaire à la facturation mensuelle est passé à une heure.

Une procédure concernant les codifications à utiliser avec une distinction entre les codes récurrents et exceptionnels a été établi à destination des collaborateurs afin de leur fournir une aide pour la saisie de leurs temps.

Au final, au bout de neuf mois de mise en place de cette mission, cela a permis à périmètre égal de ne pas oublier une facturation complémentaire de 10 000 euros. A l’échelle de notre chiffre d’affaires actuel, ce n’est pas négligeable car c’est de la marge pure qui conforte le résultat du cabinet.

Article à suivre : Booster la croissance d’un petit cabinet – 2

En savoir plus sur la Méthode de Facturation Optimisée

Promotion jusqu’au 31 Octobre 2015 : votre accès à la méthode complète pour seulement 595€ HT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *